Réal

Hé. Mon ami Réal est décédé. Ça a surpris bien des gens.

J’étais personnellement persuadé que tu allais vivre au moins 102 ans. Ton énergie, ta frivolité, ta productivité!

Merci cher ami. Difficile d’imaginer que tu ne viendras plus me rejoindre au café Larue pour notre allongé. Désolé, je n’ai plus de scan, c’est une esquisse maladroite. J’ai tenté de saisir ton bon sourire et tes yeux tristes.

Merci pour les conversations. Merci pour les allongés. Merci pour l’apprentissage. Merci. Tu me manques.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s